🚚 🎁 Livraison offerte à partir de deux kits (ou 39€) 🎁 🚚

Qu’est-ce que la succion non nutritive ?

Partager

Le besoin de succion, un réflexe inné

La succion non nutritive se réfère à l’acte de sucer sans l’objectif d’obtenir des nutriments. Cette pratique inclut l’utilisation d’une tétine, du pouce ou d’autres objets comme le doudou. Elle est différente de la succion nutritive, qui est directement liée à l’alimentation au sein ou au biberon.

La succion non nutritive est une action réflexe chez les nouveau-nés, qui commence in utero. Les bébés apprennent à sucer leur pouce dès les premières semaines de gestation. Ce réflexe est vital pour le développement initial et le bien-être de l’enfant. Mais s’il est poursuivi lors de la croissance, il comporte des risques. On vous explique tout !

Quelle est la différence entre succion nutritive et non nutritive ?

La succion nutritive et la succion non nutritive sont deux comportements distincts chez les nourrissons, chacun ayant des caractéristiques et des fonctions spécifiques.

La succion nutritive

La succion nutritive se produit lorsque le bébé tète pour se nourrir. Ce processus complexe implique trois étapes synchronisées :

  • Succion : le bébé crée une pression négative pour extraire le lait du sein ou du biberon.
  • Déglutition : le lait est avalé et dirigé vers l’estomac.
  • Respiration : le bébé respire entre chaque série de succions pour assurer une alimentation efficace et sans interruption.

La succion nutritive est essentielle pour la croissance et le développement du nourrisson, car elle fournit les nutriments nécessaires à sa santé.

La succion non nutritive

La succion non nutritive, en revanche, n’implique pas l’ingestion de nourriture. Elle se manifeste lorsque le bébé suce une tétine, son pouce ou d’autres objets. Voici ses principales caractéristiques :

  • Absence de déglutition régulière : contrairement à la succion nutritive, la déglutition est rare et sporadique.
  • Rythme différent : la succion non nutritive est souvent plus rapide et moins cadencée que la succion nutritive.
  • Fonction apaisante : elle sert surtout à calmer et à réconforter le bébé, plutôt qu’à le nourrir.

Pourquoi les bébés ont-ils besoin de la succion non nutritive ?

La succion non nutritive apporte un sentiment de sécurité et de confort. Elle aide également à réguler les émotions et à améliorer le sommeil. Les experts en pédiatrie considèrent cette pratique comme bénéfique pour le développement global du nourrisson, notamment pour la coordination motrice et le renforcement des muscles oraux.

La succion non nutritive comme réflexe naturel chez les nouveau-nés

La succion non nutritive est un réflexe inné chez les nourrissons. Dès les premières semaines de gestation, les bébés commencent à sucer leur pouce dans l’utérus. Ce réflexe se poursuit après la naissance et joue un rôle crucial dans leur développement initial. Les nouveau-nés sucent pour explorer leur environnement et apaiser leurs besoins de confort et de sécurité.

Les avantages de la succion non nutritive pour le développement émotionnel et physique

La succion non nutritive apporte plusieurs bénéfices essentiels pour les bébés :

  • Apaisement et sensation de sécurité : Sucer une tétine ou un pouce procure aux nourrissons un sentiment de calme et de protection. Cette action les aide à se détendre, surtout dans des situations stressantes ou inconnues.
  • Amélioration du sommeil : La succion non nutritive aide les bébés à trouver le sommeil et à rester endormis plus longtemps. Elle favorise une meilleure qualité de sommeil, essentielle pour leur croissance.
  • Développement de la mâchoire et des muscles faciaux : La succion non nutritive contribue au renforcement des muscles de la bouche et de la mâchoire. Cette activité prépare les nourrissons à des compétences orales futures, telles que la mastication et la parole.

Sucer son pouce ou sa tétine joue donc un vrai rôle dans le bien-être général des bébés. Cela les accompagne dans leur construction émotionnelle et physique, tout en les aidant à gérer le stress et à améliorer leur sommeil. Mais cette pratique ne doit pas se maintenir trop longtemps pour ne pas entraîner de difficultés.

Quels sont les risques de la succion non nutritive prolongée ?

L’impact sur la santé dentaire de la succion non nutritive

Une succion non nutritive prolongée peut causer des problèmes dentaires chez les enfants. Lorsqu’ils sucent leur pouce ou une tétine au-delà de l’âge de trois ans, cela peut entraîner des malformations dentaires. Les dents peuvent se déplacer, créant des soucis d’alignement et de morsure, nécessitant parfois une intervention orthodontique plus tard.

Les risques de dépendance à la tétine

La succion non nutritive peut se transformer en une habitude difficile à rompre si elle persiste trop longtemps. Les enfants peuvent devenir dépendants de la tétine pour se calmer ou s’endormir. Cette dépendance peut compliquer le processus de sevrage et entraîner des conflits et des frustrations, tant pour l’enfant que pour les parents.

Les effets possibles de la succion non nutritive sur le développement de la parole

L’utilisation prolongée d’une tétine ou la succion du pouce peut également affecter le développement de la parole. Les bambins qui continuent à sucer après l’âge de trois ans peuvent présenter des retards de langage ou des difficultés de prononciation. La succion prolongée peut interférer avec la pratique des mouvements nécessaires à une articulation correcte des sons.

C’est pour prévenir toutes ces complications qu’il est important de surveiller l’usage de la tétine et d’encourager les petits à abandonner progressivement cette habitude.

Comment accompagner son enfant vers le sevrage de la succion non nutritive ?

La succion non nutritive est un comportement naturel et bénéfique pour les nourrissons, mais elle doit être régulée pour éviter les risques à long terme.

Pour accompagner votre enfant vers le sevrage de la succion non nutritive, voici quelques conseils pratiques :

  • Introduire des alternatives : proposez des objets de confort, comme des doudous, pour remplacer la tétine. Ces objets peuvent offrir un sentiment de sécurité similaire.
  • Limiter l’utilisation de la tétine : diminuez progressivement le temps pendant lequel l’enfant peut utiliser la tétine. Commencez par restreindre son usage pendant la journée, puis réduisez-la lors des siestes et enfin pendant la nuit.
  • Établir des routines réconfortantes : créez des rituels de coucher apaisants, comme la lecture d’histoires ou des câlins, pour aider l’enfant à s’endormir sans tétine. Cela peut inclure des chansons douces ou un bain relaxant avant d’aller au lit.
  • Encouragement positif : félicitez et récompensez les progrès de votre enfant lorsqu’il utilise moins la tétine. Ne soyez pas avare en éloges, câlins ou petits cadeaux pour renforcer ses efforts.
 

La tétine de sevrage Clipp peut bien évidemment être une alliée de taille dans cette grande étape. Ses 5 collerettes clipsables rendent la succion de plus en plus difficile pour l’enfant, qui va l’abandonner tout naturellement. 

Découvrez nos différents modèles !